Les infections staphylococciques envahissent les combats ultimes

(ContagionLive.com / 21 mars 2017) – Les athlètes de combats ultimes ont possiblement trouvé un adversaire de taille qui fait de plus en plus de victimes dans leurs rangs, un rival puissant sans pitié et sans visage, mais qui a pourtant un nom : l’infection staphylococcique.

Parlez-en à James Krause, un colosse qui a passé près de deux semaines à l’hôpital et qui a dû subir trois opérations pour nettoyer l’infection contractée alors qu’il tournait l’enregistrement de l’émission de téléréalité « The Ultimate Fighter ». « C’est la troisième fois en 10 ans que j’ai cette infection et c’est la première fois qu’on le dépiste aussi tôt », a-t-il écrit sur son compte Instagram accompagnant une photo de son incision recousue d’une trentaine de centimètres.

Parmi d’autres, le combattant  Kenny Florian a dû mettre fin abruptement à sa saison 2010 pour les mêmes raisons, tout comme Jason « Mayhem » Miller l’année précédente suite à une lésion au cou subie lors d’un combat.

Considérée par des chefs de file mondiaux des soins de santé comme Merck comme étant « la plus dangereuse de toutes les bactéries staphylococciques communes », l’infection staphylococcique aureus résiste aux antibiotiques  (SARM) et aux traitements et nécessite une chirurgie pour la retirer du corps. Les gymnases, vestiaires et autres zones achalandées sont des terreaux fertiles à ces infections, sans compter qu’entre 2 % et 10 % de la population américaine est colonisée par l’infection sans toutefois en présenter les symptômes selon un groupe de défense des personnes atteintes par ces infections.

Source : Carole Ellis, ContagionLive.com / 21 mars 2017

Texte complet (en anglais) : http://www.contagionlive.com/news/staph-infections-pervasive-in-professional-sports

Rédiger un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *